Léa Govignon

Faire parler les objets

D'après le criminologue et scientifique Paul L. Kirk, les preuves matérielles présentes sur le lieux d’un crime ne disent rien, elles existent indépendamment de toute signification : c’est aux enquêteurs de police de soutirer des informations à ces témoins silencieux.

Sur cette affiche, les silhouettes d’objets sont des sitckers qui, une fois décollés, révèlent le rôle crucial que l’objet a tenu dans la résolution d’une affaire criminelle ou bien une information sur les méthodes d’investigation de la police scientifique. Le passant, lorsqu'il active l'affiche et en révèle les informations, devient métaphoriquement un enquêteur de police.

L’affiche fait la promotion d'une exposition fictive imaginée pour le musée. Elle est accompagnée d’une vidéo et de tickets d’entrée.

Un jury composé de professionnels de la Préfecture de Police de Paris à décerné à ce projet le «Prix de l'affiche».

faire parler les objets affiche faire parler les objets affiche faire parler les objets affiche faire parler les objets affiche faire parler les objets affiche faire parler les objets affiche faire parler les objets ticket
Top ↑